La Revue pyrénéenne

La Revue pyrénéenne est une des plus anciennes revues imprimées traitant des Pyrénées. Ce trimestriel est issu du bulletin fondé en 1877 par la section du Sud-Ouest (Bordeaux) du Club alpin français (CAF). Il a été rebaptisé Revue pyrénéenne en 1952 à l’initiative de son fondateur et premier rédacteur, Pierre Marlier.

Rédigé par des bénévoles et sans aucun but lucratif, ce magazine de montagne est édité par l’association Les Amis de la Revue pyrénéenne (LARP), émanation de clubs de la Fédération française des Clubs alpins et de montagne (FFCAM) d’Occitanie et de Nouvelle-Aquitaine.

Avec pour slogan

« Les Pyrénées par ceux qui les vivent »,

la Revue pyrénéenne

a pour but de promouvoir les activités humaines, culturelles, sportives, scientifiques ou autres concernant la chaîne pyrénéenne ou son environnement. À l’instar des sports de montagne, qui se sont démocratisés, la revue est aujourd’hui loin de l’esprit élitiste qui prévalait à ses origines il y a 140 ans, à l’image de ceux qui pratiquaient l’alpinisme.

Se faisant le reflet du pyrénéisme sous toutes ses facettes, numéro après numéro, la Revue pyrénéenne actuelle alterne récits de courses estivales (randonnée, escalade, alpinisme…) ou hivernales (ski de randonnée, raquettes, cascade de glace, dry-tooling…), topos de voies nouvelles, VTT, vol à voile, spéléologie…, portraits de pyrénéistes d’hier et d’aujourd’hui, histoire, faune et flore. Elle se fait aussi régulièrement l’écho des polémiques qui émaillent la vie de la chaîne.

  La Revue pyrénéenne consacre également ses pages aux personnes étrangères à la chaîne, mais qui partagent la même passion de la montagne, poursuivant la tradition d’ouverture qui caractérise depuis son origine le pyrénéisme.

Elle propose également une sélection de livres sur les Pyrénées, parmi les nouveautés, et est partenaire depuis 2014 du Salon du Livre Pyrénéen de Bagnères-de-Bigorre.

À raison de 44 pages au format 21 × 29,7 sur papier glacé, intégralement en quadrichromie depuis 2016, la Revue pyrénéenne publie quatre numéros par an (mars, juin, octobre, décembre).

L’association Les Amis de la Revue pyrénéenne fut créée par Pierre Marlier et déclarée le 11 février 1994 à la préfecture de Gironde. Le siège a été transféré en 1996 dans les locaux du Club alpin de Tarbes (65000), au 46 boulevard du Martinet.

Les membres fondateurs sont les clubs alpins français de l’Ariège, d’Agen, de Bagnères-de-Bigorre, de Bordeaux, du Comminges, de Lourdes-Cauterets, d’Oloron, de Périgueux, de Perpignan (démissionnaire en 2018), de Toulouse, de Tarbes et de Turbo-Béarn. LARP réunit actuellement près d’une trentaine de clubs de la FFCAM.

Après Yves Pfister, c’est Gérard Aupetit qui préside actuellement LARP. Alain Salles en est le trésorier et Jean-Marie Cazaux le secrétaire. À la suite de Jean-Pierre Crauste, Antoine Hurand est actuellement le directeur de la publication. Enfin après Pierre Marlier, Jean Garnier, Noël Stienne, Francis Thibaudeau, Corinne Letuppe, Luc Vidal-Giraud…, Florian Jacqueminet est, depuis 2013, l’actuel rédacteur en chef de la Revue pyrénéenne.

Son comité de rédaction est actuellement composé de :

Gérard Aupetit, Jean-Marie Cazaux, Mireille Costes, Jean-Pierre Crauste, Éric Gérardin, Pierre Godechoul, Nathalie Hajdu, Marie-Hélène Josse, Michèle Poncet, Carine Vial.

Dominique Eyheramendy, infographiste tarbais, a pris en charge de fin 2004 – 6e série, n°108 (4/2004) – à juin 2015 – 6e série, n°150 (Juin 2015) – la maquette et la mise en page de la revue. Depuis le numéro suivant – 6e série, n°151 (Octobre 2015), c’est sa fille Claire Eyheramendy qui a pris le relais pour assurer ce travail fondamental et la refonte de la maquette pour inaugurer la 7e série.

La Revue pyrénéenne est diffusée essentiellement par abonnements. Cependant, depuis juin 2011, elle est en vente chez les distributeurs de presse et libraires. Elle est actuellement distribuée dans les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, l’Ariège, la Haute-Garonne, le Tarn, les Pyrénées-Orientales, les Landes, la Gironde, le Lot-et-Garonne, le Gers…

Avec près de 2 000 abonnés, la Revue pyrénéenne est actuellement tirée à 3 500 exemplaires.