Revue pyrénéenne – N°151 –

Sur commande à redacrp@orange.fr :

2,50 € + frais de port

 

Rupture de stock

Catégorie :

Sommaire

Galerie

Les liens du magazines

4 Infos

Site du refuge d’Estom ici
Site des Gardiens du Calamès ici http://www.lesgardiensducalames.fr/
Site du Musée pyrénéen de Lourdes ici
Amis du Musée Pyrénéen de Lourdes/Revue Pyrénées N°265 ici
Rencontres littéraires « Les idées mènent le monde » ici et

6 Livres
Larrandaburu (Robert) – VTT Pyrénées Ouest (Rando Éditions / Éditions Glénat), Vol. 1 ici ; Vol. 2
Larrandaburu (Robert) – Pyrénées T1 Pyrénées ouest, montagnes et sierras (Éditions Glénat) ici
Magrou (Nathalie) – Les sentiers d’Emilie dans le Béarn (Rando Editions / Editions Glénat) ici
Mateo (Bruno) – Randonnées dans le Haut-Aragon et en vallées des Nestes Sobrarbe, Aure & Louron 30 itinéraires (Editions Version Originale) ici
Guix (Olivier) – Randonnées autour du Mont Perdu Gavarnie Ordesa Tour des cirques et canyons (Editions Version Originale) ici
Valcke (Bruno) – Randonnées sur les sentiers du Littoral Basque (Editions Version Originale) ici

7 Prix du 6ème Salon du livre Pyrénéen de Bagnères-de-Bigorre, par Renaud de Bellefon
Lamazou-Duplan (Véronique, sous la direction de) – Signé Fébus, comte de Foix, Prince de Béarn (Somogy éditions d’Art) ici
Dejean (Denise) – Femmes en leurs jardins (Éditions Elan Sud) ici
Mirouse (Denis), Audabram (Pascal) – Châteaux et forts médiévaux en Couserans. Une initiation à la découverte (Le Pas d’oiseau éditions) ici
Bruneau (Marie) et Genier (Bertrand) – Passages, les Pyrénées du nord au sud et réciproquement (Editions Cairn) ici

8 Pêche pyrénéenne, par Jérôme Argelès

Définition de quelques termes techniques :
Émergente : ce sont des insectes adultes qui sortent de leur exuvie, laquelle flotte sous la surface de l’eau.
Sedge : ce sont des trichoptères adultes.
Mouche en cul de canard : ces mouches sont réalisées avec des plumes se trouvant autour de la glande uropygienne, située sur le dos juste à côté de la queue. Elles ont la particularité d’être hydrofuges et résistantes, cela permet donc à la mouche artificielle d’avoir une excellente flottaison.

12 Enfers paradisiaques, par Fréderic di Gésu

Infos pratiques :
Carte : Mapas Pyrenaicos (SUA Edizioak) Balaitus y Vignemale au 1/25 000
Refuge des Oulettes de Gaube : 05 62 92 62 97
Refuge Bachimaña : 003 46 97 12 69 67

Courriel : refugiodelosibones@hotmail.es
Réservation par internet obligatoire ici

Résumé du parcours :
Jour 1 – montée 1 250 m – descente 57 0m – distance 13,3 km
Jour 2 – montée 850 m – descente 830 m – distance 14,6 km
Jour 3 – montée 950 m – descente 950 m – distance 13,3 km
Jour 4 – montée 950 m – descente 1 650 m – distance 21 km
Pour télécharger le tracé GPS, cliquez ici

16 Sopeira : ticket d’entrée pour la Catalogne, par Éric Gérardin

Roca caliente en los Pirénéos, vol.1, Escales, livre de Luis Alfonso et Xavier Buxo (épuisé)
Topos sur le site de Jean-Pierre Pujolle ici ou sur Camptocamp

19 Tuc de Mulleres, pour côtoyer les 3 000 de l’Aneto, par René Dreuil

Lien vers Openrunner (saisir 4112985 ou « mulleres » dans la barre de recherche de parcours) ici
Carte : Alpina Aneto Maladeta Valles de Benasque y Barraves au 1/25 000

22 L’Aston par les chemins de traverse, par Laurent Lafforgue

Infos pratiques :
Accès : depuis l’A66, suivre la N20 en direction d’Ax-les-Thermes. Parvenu à hauteur des Cabannes, prendre à droite la D522 puis la D520-A jusqu’au village d’Aston et remonter la vallée homonyme. 1 km après le barrage de Riète, prendre à droite une petite route et se garer à son terminus, au niveau d’une conduite forcée (1600 m).
Carte : IGN 2148 OT Vicdessos au 1/25 000

Itinéraire :

Jour 1 : suivre le sentier qui grimpe dans les bois jusqu’au niveau d’un collet puis qui file à flanc sous le pic du Col de Gos pour rejoindre le replat de Cirarols. S’élever alors à l’est dans le vallon des Pradettes et suivre au mieux le torrent (sentes) jusqu’à la Coume de Jas. Dénivelé : + 540 / – 80 ; Horaire : 2 h 30 à 3 h.

Jour 2 : abandonner le vallon des Pradettes et s’élever au nord-ouest à travers des clairières jusqu’à l’aplomb de la cote 2201 m. La rejoindre en remontant une courte pente herbeuse un peu raide. Longer ensuite la crête de la Tose de Riet jusqu’au pic homonyme. Rejoindre (par les crêtes ou par l’étang Noir des Castellasses) le pic de Mirabail et en descendre par son arête sud jusqu’au niveau d’un col (2352 m). Basculer à l’ouest dans une pente herbeuse pour rejoindre l’étang de Coume d’Ose. Remonter plein ouest un vallon aboutissant au col de l’Homme Mort, descendre dans la Jasse des Cardous et gagner un col situé au nord-est du pic du Sal. On découvre alors les étangs de Soulanet que l’on rejoint par une traversée en courbe de niveau. Dénivelé : + 1600 / – 1120 ; Horaire : 6/7 h.

Jour 3 : descendre le vallon de Soulanet jusqu’à la jonction avec la cabane de la Sabine. Rejoindre au nord-ouest l’étang de la Sabine d’en Bas puis se diriger au nord-est le long d’une pente herbeuse de façon à gagner la base d’une épaule. Au niveau de la cote 2268 m, tirer à droite pour découvrir un petit vallon permettant de descendre jusqu’aux étangs de Carau. Dénivelé : + 280 / – 540 ; Horaire : 2 h 30.

Jour 4 : s’élever au nord-est pour franchir la crête de Carau puis descendre de l’autre côté à travers des bosquets pour gagner le vallon de Rieufort de Gascous. Descendre ce dernier jusqu’à ce qu’il vienne surplomber le vallon de Quioulès. De vagues sentes permettent de descendre au replat de Cirarols où l’on retrouve l’itinéraire du jour 1 permettant de revenir à la voiture. Dénivelé : + 175 / – 710 ; Horaire : 3 h.

31 L’air de la montagne, comme un air de miracle, par Marc-Alain Delbouys

Ouvrage du Dr Schwartz :
Schwartz (Laurent), Brighelli (Jean-Paul) – Cancer, guérir tous les malades ? Enfin ? Éditions Hugo Doc, 2013, 192 p., 15€. L’ouvrage (couverture ici) est disponible sur le site du docteur Schwartz.

34 Népal : l’avant et l’après 25 avril 2015, par Cyril Renailler

L’ensemble des informations relatives à cette action solidaire est disponible ici
Les dons sont à adresser à :
REGARD’ISARD – Solidarité Népal – 3, rue Montségur 31280 Drémil-Lafage (chèque à l’ordre de Regard’isard)

41 Montagne Castres est mort Vive Castres montagne ! par Alain Delbouys

Site internet de Castres montagnes ici